Archive for the ‘fnac’ Tag

Les flux RSS de pocket.fr

Flux RSS Pocket.frAprès La Fnac en septembre (voir La Feuille), c’est à présent au tour de Pocket de mettre en avant ses flux RSS. Outre la petite animation sympa en page d’accueil, la communication est notamment passée par une newsletter dédiée, qui rappelle…

– le concept de flux RSS,
– quels sont les flux disponibles sur pocket.fr,
– et comment les utiliser avec Netvibes.

Dommage toutefois (et ceci est valable pour tous les sites, éditeurs ou non) que la partie explicative reste encore difficile à appréhender par l’internaute lambda. Si quelqu’un a une bonne idée pour expliquer Netvibes ou iGoogle en 5 minutes, pour ensuite convaincre un utilisateur de s’y mettre activement, je suis preneur…

On connait en effet la video RSS in Plain English mais elle me semble moins explicite que la même sur les wikis. Quelqu’un aurait-il la fibre pédagogique?

p.s.: voir aussi ce post où j’évoquais en novembre 2006 la position des éditeurs et libraires à ce sujet

Publicités

Fnac.com, deuxième magasin de l’enseigne

Avec ses 23% de croissance en 2006, le site est aujourd’hui le deuxième magasin de la Fnac. Son PDG Denis Olivennes annonçait hier sur BFM (podcast) que fnac.com passera même en première place l’année prochaine.

Fnac

Sa décision récente de supprimer la remise automatique des 5% sur les livres sauf pour les commandes en ligne, n’y est sans doute pas pour rien. Tout en faisant un petit coup de pub pour ses espaces culturels, Michel Edouard Leclerc est en tous cas assez critique sur ce revirement:

En supprimant l’automaticité du rabais sur les livres, la Fnac rentre dans le rang. Fini l’agitateur ! La Fnac passe du camp des militants de la culture (démocratisation de l’accès à la culture pour tous) aux lois du marketing nourries de préoccupations financières.

A propos de préoccupations financières, on peut croire qu’une partie des acheteurs en magasin se tournera vers le site pour ces quelques %. Quand on ajoute les problèmes de parking, la foule du samedi après-midi et les risques d’indisponibilité des ouvrages, quelques euros peuvent faire la différence…

5 pourcent pour favoriser les ventes en ligne

5 pourcentFin janvier, la Fnac a décidé de supprimer la remise de 5% sur les livres afin de la réserver à ses adhérents …ou à ses clients internet. Florence Puybareau se demande ainsi dans La Tribune s’il ne s’agit pas d’une stratégie pour favoriser les ventes en ligne.

Dans le contexte actuel d’attaques du syndicat de la librairie à l’encontre d’Amazon, la démarche reste en effet assez surprenante. D’autant plus qu’elle tombe exactement 25 ans après la loi Lang qui, selon Henri Causse des éditions de Minuit, n’a évidemment pas anticipé les effets de la mondialisation, du développement d’Internet, voire du recul de la place de l’écrit et de la lecture dans le monde d’aujourd’hui (abonnes.lemonde.fr).

MàJ : Livres Hebdo évoquait encore fnac.com ce 6 février, pour une meilleure mise en contexte de ce que représente réellement la filiale de vente en ligne:

Numéro deux du marché pour les ventes de livres sur Internet, Fnac.com représenterait 7,5 % du chiffre d’affaires livres de la Fnac, si l’on en croit les récents propos de Franck Leprou, directeur général, à notre confrère Le Monde. Ce qui situerait le montant des ventes non loin de 40 millions d’euros

D’autres chiffres sur fnac.com?

Avant-première de film sur fnac.com – A quand les livres?

Petite révolution ce weekend…

1000 internautes ont pu découvrir gratuitement et en avant-première un film qui sortira en salle mercredi. La comédie dramatique Les petites vacances était ainsi disponible en exclusivité du 19 au 21 janvier via le lecteur Video on Demand de fnac.com. Quoiqu’en dise le communiqué de presse officiel de la Fnac, le distributeur précise toutefois qu’il ne s’agit pas de bouleverser la chronologie des médias.

On parle bien de la Fnac…
A quand une initiative similaire dans le monde de l’édition? Verra-t-on bientôt des titres à paraître sur les readers d’Amazon, Google Recherche de Livres, voire même sur les sites des maisons d’édition ?

Harper Collins a en tous cas déjà fait la moitié du chemin avec son programme First Lookread and review tomorrow’s book today. Quand on connait aussi leur programme Browse Inside on se dit que la suite n’est plus très loin.

Un bon plan pour bénéficier très tôt du marketing viral sur les blogs!