Archive for the ‘emarketing’ Category

L’architecture par les livres

Le groupe Moniteur, très actif sur internet, vient de lancer une nouvelle émission webTV intitulée « Archilectures ». Liées à la revue du même nom, ces émissions visent ainsi diffuser la connaissance de l’architecture par le livre. Belle initiative, regroupant quelques uns de mes centres d’intérêt…

Edouard François, premier invité d'Archilectures

Détails sur http://www.lemoniteur.fr/159-culture/article/actualite/602016-nouveau-archilectures-ou-l-architecture-par-les-livres

Amazon joue au père Noël en Belgique

Après les frais de port gratuits, Amazon France continue son avancée belge : 20% de réduction (jusqu’au 18 janvier) sur 19 romans incontournables de 2008. On trouvera ainsi Sœur Emmanuelle, Roberto Saviano, Marc Lévy, Jean-Christophe Grangé ou encore Anna Gavalda à des prix défiant toute concurrence (même si le prix unique du livre n’existe pas en Belgique, il est, dans les faits, appliqué presque partout, et généralement supérieur de quelques % au prix pratiqué en France).

Exemple ci-dessous avec le premier tome de Millenum, livré à Bruxelles :

reduction20pourcentamazon

Voir les détails sur la page d’Amazon dédiée à cette opération.

Vous avez aimé le livre, achetez le t-shirt

Suite à une discussion chez Joe Wikert, je suis tombé sur brasscannonbooks.net, la vitrine d’autoédition de Francis Hamit. L’ouvrage en question s’intitule The Shenandoah Spy et est est une fiction basée sur une histoire vraie. On y découvre Belle Boyd, infirmière/espionne devenue une héroine de la guerre civile américiane, back in 1862…

Le site, relativement classique mais efficace, reprend notamment les sections suivantes :

  • présentation du livre et de l’auteur ;
  • mise en avant de critiques de presse ;
  • liens vers PayPal et un Amazon Astore dédié ;
  • et même des renvois sur booktour.com pour les séances de signatures et autres conférences.

Jusque là rien de neuf. Quoique… C’était sans compter sans le petit lien souvenirs en haut à droite, qui nous mène tout droit sur la vitrine dédiée sur cafepress.com/brasscannonbook. Et ça c’est nouveau !

mugOutre la carte dont il est fait référence dans le livre, on y trouve ainsi des mugs, t-shirts, calendriers, et autres « premiums » ou « advertising specialties » tels que définis par l’auteur lui-même. Je viens d’ailleurs de lui demander quelques détails par email, et lui laisse ici évoquer son retour d’expérience :

Quelques adaptations graphiques

The art is the same art used for our book cover.  It did require some additional payments to our designer, to spin off designs formatted specifically for these items.

Des mugs en remerciement

We use the coffee cups as thank-you gifts when we do book signings and the the t-shirts as walking billboards.  With the current bad economy, we haven’t had a lot of outside purchases , yet, but when demand develops, there is a ready source and we have less risk that an unauthorized third party will do it for us and keep all the profits.

Une couverture particulièrement attirante

The book cover itself  is our best sales tool.  We’ve seen it at signings where people see the book cover, come over,  pick up the book, flip it over, read the reviews on the back, read a few pages inside and then go buy it and bring it back for me to sign.

spy_cover_080303

The cover really « pulls ».  We also provide bookstores posters to announce the singing events.  The cover image produces sales even before we do the event. We spent over $2,000 on art and design and it is a vital part of our overall marketing program.

…mais peu de ventes pour le moment

Outside sales of these items have not been significant, but having them helps us sell the book, and, in time, we do expect to sell quite a few to those who read the book and want to affiliate themselves with it.

Pour info, il m’annonce que les droits en français sont encore disponibles…

Google Recherche de Livres chez votre libraire

Google vient d’annoncer un nouvel outil de recherche – dans les livres de Google Book Search – disponible en téléchargement pour leur système d’exploitation pour mobiles, Android.

Here’s how it works: when you open up the application, the screen will show what the phone’s built-in camera is seeing. When you line up the camera in front of a book barcode, it will automatically zoom, focus and scan the ISBN – without you even needing to click the shutter.

Vient ensuite l’écran de recherche proprement dit, et les résultats sous forme d’extrait et surtout, de page exacte où le terme cherché apparait dans l’ouvrage. Bref, de quoi faire un pont extrêmement concret entre le service en ligne proposé par le grand G et les ventes physiques chez votre libraire.

Précision : le premier (et pour le moment unique) portable tournant sous Android, à savoir le T-Mobile G1,  n’est actuellement disponible qu’aux Etats-Unis.

T-Mobile G1

50 ans de schtroumpfs

On n’en parle pas beaucoup dans la blogoschtroumpf, mais aujourd’hui est un grand jour pour l’édischtroumpf belge. Pour la première fois, le 23 octobre 1958, schtroumpfaient dans le Journal de Spirou de petits être bleus hauts comme trois pommes, et qui s’exprimaient d’une bien drôle de manière.

50 ans après leur création par Peyo, cette centaine de petits lutins attachants schtroumpfent indéniablement parmi les Belges les plus connus au monde. Demandez à vos enfants, cherchez dans vos souvenirs ou interrogez wikipeschtroumpf, je suis sûr que vous en trouverez un qui vous semble familier…

Logo 50 ans des schtroumpfs

lire aussi
Les Schtroumpfs ont 50 ans
(Le soir, 24 octobre 2008)

Le livre + le film – le marketing web

Folio Policier a 10 ans

A cette occasion, Gallimard sort dès demain une édition particulière de six romans policiers qui ont été adaptés au cinéma, proposés avec le DVD du film associé. On y retrouve ainsi Mortelle randonnée, Le grand sommeil ou encore L’été meurtrier (voir la liste sur decitre.fr, un des seuls libraires en ligne à relayer l’événement).

Couverture L'été meurtrier Avec DVD

Belle idée (les cinéphiles apprécieront), bon prix (11,90 €), et surtout, de bonnes opportunités e-marketing en perspective. Voici en effet l’occasion rêvée de compléter les notices des ouvrages par des renvois pertinents ailleurs sur le web.

Par exemple, rien que pour L’été meurtrier…

Qu’il s’agisse de YouTube (bande-annonce), l’INA (Adjani interviewée par PPDA) ou encore de IMDB (la fiche complète), un contenu particulièrement pertinent aurait pu être mis en avant. Ceci sans compter l’article Wikipédia, les nombreux billets sur les blogs et autres sites de fans…

Mais bon, voici la notice sur le site de la collection. Dommage.
Que cela ne vous empêche pas de revenir 25 ans en arrière et (re)découvrir Michel Serrault et Isabelle Adjani dans Mortelle randonnée :

L’exemple Portishead/Last.fm

Après REM, Radiohead et quelques autres, Portishead met son 3e album « Third » en écoute intégrale sur last.fm, huit jours avant sa sortie officielle. Si au final je suis quelque peu déçu de la prestation elle-même (opus à mon goût beaucoup plus rude et bien moins accessible que les deux premiers), j’admire quand même ce surprenant coup double d’une Major et d’un site définitivement 2.0.

Extrait du communiqué de presse d’Universal:

This is the first time that Last.fm, which offers free access to the largest licensed catalogue of music on the Web, has collaborated with an individual artist to exclusively premier an album before its official release. All of Portishead’s previous albums are also available to stream in full for free at Last.fm/music/portishead.

Entre une visualisation de 20% en mode sécurisé chez Google Book Search (ici) et un téléchargement gratuit du texte intégral chez Cory Doctorow (), aurait-on devant nous un modèle alternatif pour faire découvrir un livre?

Wikipedia, l’outil de recherche des étudiants

En ouvrant mon blog fin 2006, j’ai voulu insister sur le fait de repenser marketing et édition en ces temps de révolution numérique.

L’une des 10 raisons ainsi évoquées était qu’auparavant, les étudiants limitaient leurs sources à celles sous droits d’auteur, là où wikipedia et les contenus libres de droit se retrouvent aujourdhui de plus en plus souvent en bibliographie de TFE.

Un article récent du Figaro à propos des sites les plus visités en France évoque à ce sujet une étude intéressante:

Wikipedia, de son côté, enregistre la meilleure progression avec 24 % de visiteurs en plus, ce qui lui vaut un score de 10 millions d’internautes au total. Une tendance que Delphine Gatignol, responsable du développement chez comScore France, attribue à la rentrée scolaire et notamment aux nouveaux comportements des étudiants qui utilisent Wikipedia comme outil de recherche.

Le défi se précise pour les éditeurs…

Les flux RSS de pocket.fr

Flux RSS Pocket.frAprès La Fnac en septembre (voir La Feuille), c’est à présent au tour de Pocket de mettre en avant ses flux RSS. Outre la petite animation sympa en page d’accueil, la communication est notamment passée par une newsletter dédiée, qui rappelle…

– le concept de flux RSS,
– quels sont les flux disponibles sur pocket.fr,
– et comment les utiliser avec Netvibes.

Dommage toutefois (et ceci est valable pour tous les sites, éditeurs ou non) que la partie explicative reste encore difficile à appréhender par l’internaute lambda. Si quelqu’un a une bonne idée pour expliquer Netvibes ou iGoogle en 5 minutes, pour ensuite convaincre un utilisateur de s’y mettre activement, je suis preneur…

On connait en effet la video RSS in Plain English mais elle me semble moins explicite que la même sur les wikis. Quelqu’un aurait-il la fibre pédagogique?

p.s.: voir aussi ce post où j’évoquais en novembre 2006 la position des éditeurs et libraires à ce sujet

On se voit à la deuxième bouquinosphère…

Rendez-vous le mercredi 26 septembre à Paris pour la deuxième bouquinosphère. L’occasion de m’étendre sur ces 2 mois sans billets… Bonne rentrée!

Logo bouquinosphère 2