Prise de conscience

Oui, les bloggeurs sont pris au sérieux par les éditeurs américains. C’est Marc Andreessen qui l’écrit, après 5 semaines de leçons tirées de son blog:

We are definitely entering a world in which bloggers are taken super-seriously by political candidates, company PR departments, government officials, and book editors, among many others. That trend is just starting — but people who have spent their careers dealing with professional press now definitely « get it » that what happens on blogs matters just as much, or more.

Comme Virginie nous le rappelle, Marc Andreessen était à l’origine de Netscape. A peine plus âgé que moi, il est aujourd’hui fondateur de Ning, un (autre) site de réseau social. Il me semble donc assez crédible pour évoquer la reconnaissance qu’ont aujourd’hui les blogs face aux médias traditionnels…

Mais qu’en est-il des éditeurs français?

Mon expérience professionnelle m’incite aujourd’hui à être relativement optimiste. Il me semble en effet que le travail de sensibilisation de chacun d’entre nous (cf. bouquinosphère) commence à porter ses fruits. Les attachés de presse, responsables marketing et autres comités de direction évoquent enfin les blogs en réunion!

Et chez vous?

Libraires, auteurs, éditeurs…
Les blogs ont-ils leur place dans votre communication?

3 comments so far

  1. Virginie Clayssen on

    Je peux témoigner, Eric, qu’une évolution se fait jour du côté des éditeurs. L’idée d’utiliser les blogs comme viviers d’auteurs potentiels fait son chemin. Cela concerne les ouvrages, fort nombreux, dits « de commande » : lorsque un éditeur a un projet d’ouvrage et qu’il cherche un auteur ou un groupe d’auteurs à qui en confier la rédaction. Cela exclut bien évidemment la littérature générale. (Je ne connais pas ce secteur, et j’ignore si des auteurs sont parfois repérés grâce à leur blog…)
    L’idée d’un blog accompagnant la sortie d’un ouvrage est également de plus en plus banalisée, le dernier dont j’ai eu connaissance étant le blog lié à l’ouvrage nommé « Objectif zéro sale con » aux éditions Vuibert. Tout un programme !

  2. Clément Laberge on

    Ça bouge, ça bouge, je confirme… Je pense que l’automne sera plein de découvertes à cet égard! Je le souhaite. J’y travaille! ;-)

  3. Eric on

    Les blogs commencent donc effectivement à être pris en compte, c’est rassurant!

    Par contre, il semble important de distinguer le travail de prospection effectué en amont de la parution (ex.: The Friday Project), du travail de promotion trop souvent en aval de la sortie du livre. Ces deux types de démarche ne bénéficient pas de la même dynamique, l’une émanant de l’éditeur, l’autre du marketing.

    Peut-être un post à développer cet été…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :