Le réseau, pour désencombrer les librairies

Pour ceux et celles qui l’auraient loupée, voir l’interview dans Le Monde de Benoît Yvert, directeur du Livre et de la lecture. Petit extrait:

L’édition, c’est aussi de la « lecture subie », courte, d’information. Celle-ci sera de plus en plus consultée sur le réseau et n’encombrera plus à terme les rayons des librairies et des bibliothèques. Le vrai défi concerne donc cette zone qui représente entre 30 % et 50 % de l’édition.

Dans certains secteurs, cette proportion pourrait bien se rapprocher des 100%. Je pense notamment aux revues de sciences humaines (ex.: cairn.info), aux manuels informatiques (ex.: safari.oreilly.com), ou encore à tout le marché de l’édition juridique (ex.: lamylinereflex.fr).

En poussant la réflexion un rien plus loin, j’y vois aussi le positionnement des blogs et de wikipedia en termes de sites de référence. On y vient…

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :